Etat de l’art de l’info en ligne #3

15a_lepoint-fr_areva1

Les années 2000 ont clairement marqué un tournant dans les stratégies numériques des entreprises de presse, avec le lancement plus ou moins précoce d’un site Internet. Aujourd’hui, tout titre de presse a son site Internet, voire a développé des applications pour tablettes et smartphones. Sans aller jusqu’à généraliser l’exemple “extrême” du Christian Science Monitor qui a abandonné sa version papier pour se concentrer sur le numérique, les titres de presse sont contraints de miser sur le web. La monétisation de leur présence sur les nouveaux supports est devenue un véritable enjeu. Les éditeurs sont confrontés à une baisse de leurs revenus, non seulement liée à l’érosion de leur diffusion en print, mais aussi à la crise qui a accéléré la chute des recettes publicitaires traditionnelles.

Le temps des expérimentations est bien là : modèle Freemium, tout payant ou fidélité au “culte” de la gratuité en ligne. En bref, les éditeurs tentent de rentabiliser leurs stratégies numériques. Heureusement, la migration progressive des annonceurs sur le web est là pour générer de nouvelles recettes et “compenser” l’accès plus ou moins gratuit aux contenus. L’exemple du jour concerne deux hebdomadaires français (voir ci-dessous), dont la page d’accueil a fait peau neuve pour offrir à un annonceur un habillage personnalisé. Areva a pris possession à l’identique de leur page d’accueil : même habillage, même pavé vidéo placé au même endroit sur la droite.

Effet pervers ou simple ironie ?

Cet exemple n’est qu’un clin d’œil visant à souligner la place croissante qu’occupent les annonceurs sur le web. J’ai été marquée hier par un tweet, que je ne suis pas parvenue à retrouver, mais qui en gros disait : la lecture des sites d’info est de plus en plus compliquée par la prolifération de pub. C’est clair ! Et leur caractère de plus en plus intrusif agace : un clic pour fermer la bannière, qui entraîne en fait le lancement d’une vidéo (parfois presque en pleine page), re-clic pour s’en débarasser … “A oui, mais j’en étais où de la lecture de cet article déjà ?!”

J’ai réussi à retrouver sur Internet Archive (site qui procède à l’aspiration de pages web pour les archiver) la version du site du Point en 2005. J’aurais pu prendre n’importe quel autre exemple de site d’info français, mais c’est pour le site de cet hebdo que l’archivage remontait “aussi loin”. J’ai mis en parallèle la capture d’écran de la page d’accueil du site en 2005 (en entier) avec celle de 2011 (seulement les 2/3). La comparaison de ces deux pages web est intéressante (voir ci-dessous) afin de mesurer les évolutions de ce site d’info en près de six ans.

Il est flagrant de voir que la pub n’était à l’époque alors pas très développée. La navigation était moins compliquée qu’aujourd’hui, la page web n’étant pas très étendue en longueur. La maquette du site était plutôt simple, même si elle paraît aujourd’hui visuellement agressive et un peu ringarde… Le côté visuel n’était pas très développé, les articles étant listés de manière textuelle et par rubricage thématique organisé en onglet, modèle qui perdure globalement sur les sites d’info aujourd’hui.

S’il est clair que Le Point a modernisé son site, en adoptant une maquette bien plus sobre et en laissant davantage d’espaces aux visuels (photos, vidéos), il est dommage que la navigation sur les sites d’info soit devenue aussi complexe. Sur l’occupation de la page web par exemple, le site s’est élargi, mais il s’est aussi démesurément étendu en longueur… (et encore je n’ai pas réalisé de capture de la page d’accueil dans sa totalité ci-dessous). Le maintien du rubricage et de la Une visent bien à inscrire le site dans la famille des titres de presse en ligne, avec la succession des articles et la multiplication des box latérales. Ce type de maquette très étirée tend plus à proposer une contenu très dense qu’à véritablement permettre à l’internaute une navigation aisée : une dizaine de tours de molette est en effet nécessaire pour voir les contenus placés en bas de la page web…

To be continued…

15b_lepoint20051 

This entry was posted in MediaMorphose and tagged , , , , , , . Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s