La monétisation : le Saint-Graal des médias aujourd’hui

26a_picsou

Dans la plupart des médias, le vocabulaire économique et entrepreneurial semble avoir pris le pas sur les traditionnels discours autour du brio journalistique. Symboles des mutations du paysage médiatique, ces indices linguistiques révèlent les enjeux de l’expérimentation de la quête effrénée de stratégies de monétisation novatrices. Et le contraste est flagrant :

Recherche de nouveaux business models, monétisation, compétitivité, recettes tirées du numérique, relais de croissance, CASH, $$$$, etc. VERSUS Grands reporters, investigation, journaux de référence, etc.

Vu sur Twitter aujourd’hui : 

 26b_lift2011

Dématérialisation progressive et passage d’une presse dirigée par des journalistes à une presse nécessitant des gestionnaires… Les “nouveaux” patrons de presse ont de moins le moins le profil “typique” et rassurant auprès des journalistes. L’inquiétude est devenue le pendent du virage numérique. Le CE extraordinaire appelé au Parisien par Philippe Carli aujourd’hui en atteste, de même que la motion de défiance votée à Libé à l’encontre de Nicolas Demorand la semaine dernière.

Les rédactions vivent difficilement la quête du Saint-Graal, alors que les stratèges ébauchent avec timidité les médias de demain. Jusqu’où les patrons de presse sont-ils prêts à aller et quel prix sont-ils prêts à payer pour parvenir à monétiser l’information et assurer la viabilité de leur titre ? L’avenir nous le dira…

This entry was posted in MediaMorphose and tagged , . Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s